CDG Express : les ponts du raccordement de l’Évangile démontés

Le raccordement de l’Évangile et la Porte de la Chapelle, au Nord de Paris, connaissent actuellement une transformation de grande ampleur. Dans le cadre des travaux du CDG Express, les viaducs métalliques ont été démolis, et doivent prochainement être remplacés par un unique viaduc mêlant béton et acier. Explications.

Raccordement Évangile démonté
Le Pont Soudé (à gauche) et le Pont National (à droite) à l’emplacement du Campus Condorcet, le 10 août 2021. © Jean-Nicolas Lehec

Le raccordement de l’Évangile : 150 ans d’histoire

Déclaré d’utilité publique le 25 juin 1873, le raccordement de l’Évangile vise à relier la Plaine-Saint-Denis à la gare de la Chapelle-Charbon. C’est d’ailleurs pour cela que son nom “officiel” est celui de “raccordement de la Plaine-Saint-Denis”.

Se détachant des voies de la Compagnie du Nord, il enjambe la Porte de la Chapelle et la Petite Ceinture, avant de rejoindre le faisceau des voies de la Chapelle-Charbon. Les trains peuvent ensuite rejoindre la Petite Ceinture, ou rejoindre le réseau de la gare de l’Est à hauteur de la gare d’Est-Ceinture (actuelle gare de Rosa Parks).

Raccordement Évangile Porte de la Chapelle
Le Pont National vu début juillet 2021 en direction de Paris. © Jean-Nicolas Lehec

Il est composé d’un total de 5 ouvrages :

  • le Pont National (à ne pas confondre avec l’ouvrage du même nom, qui permet à la Petite Ceinture de franchir la Seine entre les 12e et 13e arrondissement) ;
  • le Pont des Quatre Voûtes ;
  • le Pont Soudé ;
  • le Pont des Six Voûtes ;
  • le Pont de la Petite Ceinture.

Le Pont National (1902) et le Pont Soudé (1936) sont deux ouvrages métalliques – le Pont National ayant la particularité d’être riveté. Ils sont munis de voies à pose directe (les rails étant posés directement sur la structure métallique du pont). Les autres ouvrages en maçonnerie (Pont de la Petite Ceinture, Pont des Quatre Voûtes et des Six Voûtes) ont pour fonction d’assurer la continuité du linéaire. 

Pour en savoir plus sur les différents ouvrages d’arts qui le composent, n’hésitez pas à lire notre prochain dossier complet consacré au raccordement de l’Évangile.

Une photo très rare d’une rame Z6400 du réseau de Saint-Lazare, en provenance des ateliers de Noisy, de passage sur le raccordement de l’Évangile, le 9 janvier 2014. © Raphaël Lacone.

Le CDG Express et le renouvellement des ouvrages d’art du raccordement de l’Évangile

L’arrivée de la ligne CDG Express va considérablement modifier le profil de cette vaste zone du Nord de Paris. Le dernier train emprunte le raccordement de l’Évangile en juin 2019. La culée en maçonnerie et le poste d’aiguillage de la Chapelle n°5 sont démolis, et les rails de la Petite Ceinture sont démontés pour permettre le passage de véhicules.

Construction de la culée pour le futur ouvrage de la Porte de la Chapelle. À droite, les voies de la Petite Ceinture ont été démontées.

Les 10 et 11 août 2021, les opérations de démontage du Pont Soudé et du Pont National sont menées. Les différents ouvrages en maçonnerie avaient été préalablement démolis durant le mois de juillet.

Raccordement Évangile Pont Soudé
Le Pont Soudé peu de temps avant sa démolition. Sur la gauche, les reste de l’ouvrage en maçonnerie faisant la jonction avec le Pont National.

Des engins de levage sont venus soulever le tablier des ouvrages métalliques par en-dessous, avant de les faire rouler à l’emplacement du futur Campus Condorcet, où ils seront recyclés. Le tablier métallique du Pont National a été le premier à être déplacé (10 août), tandis que le tablier du Pont Soudé a été déplacé en 2 fois, les 10 et 11 août 2021.

Raccordement Évangile Pont Soudé
L’un des engins de levage placés sous le Pont Soudé, le 10 août 2021.

Cette opération de très grande ampleur a nécessité la fermeture de la majeure partie de la Porte de la Chapelle, ainsi que la neutralisation de plusieurs voies de l’échangeur autoroutier entre le Périphérique et l’autoroute A1.

Le tablier du Pont National, à l’emplacement du Campus Condorcet

Un nouvel ouvrage, mêlant béton et acier, doit être prochainement installé. Au-delà des voies du CDG Express, le raccordement entre les réseaux Est et Nord doit être rétabli à l’issue du chantier. De même, le linéaire de la Petite Ceinture doit être reposé. Un point sur lequel notre association demeurera particulièrement vigilante.

Plus d’informations sur le site de CDG Express.

Rejoignez-nous et défendez avec nous l’ADN ferroviaire de la Petite Ceinture !

Laisser un commentaire