170e anniversaire de la création de la Petite Ceinture ferroviaire de Paris

Il y a tout juste 170 ans, le 10 décembre 1851, Napoléon III signait le décret officialisant la création de la Petite Ceinture ferroviaire de Paris. À cette occasion, nous vous proposons de revenir sur ce décret fondateur, qui grave dans le marbre des contours de cette nouvelle ligne et de son exploitation.

Découvrez notre nouveau dossier en cliquant sur le bloc ci-dessous :

Quelques jours à peine après le coup d’État du 2 décembre 1851, Louis-Napoléon Bonaparte signe une série de décrets d’une grande importance pour les chemins de fer français. Parmi eux, quatre concernent directement la Petite Ceinture ferroviaire de Paris.

En premier lieu, le “Décret du président de la République portant qu’il sera établi à l’intérieur du mur d’enceinte des fortifications de Paris, un chemin de fer de ceinture reliant les gares de l’Ouest et Rouen, du Nord, de Strasbourg, de Lyon et d’Orléans“.

Moins connu, un cahier des charges accompagne ce décret. Il est particulièrement intéressant à étudier, puisqu’il définit les conditions de réalisation et d’exploitation du chemin de fer de Ceinture.

Toujours le 10 décembre 1851, un autre décret acte la création d’un raccordement entre les réseaux Nord et Est, entre les gares de la Chapelle et de la Villette – auquel la Petite Ceinture de Paris viendra se joindre.

Carte d’ensemble de zone dite “de l’Évangile” vers 1880. On y distingue, au centre, le “raccordement des Chemins du Nord et de l’Est”, qui traverse à niveau le rond-point de la Chapelle.

Enfin, le lendemain, un dernier décret vient octroyer la future ligne de Ceinture aux différentes compagnies ayant leur gare-terminus dans Paris (à l’exception de la Cie du Chemin de fer de l’Ouest, dont les trains arrivent à la gare Montparnasse).

Autant de documents que nous vous proposons aujourd’hui de (re)découvrir dans notre nouveau dossier, disponible sur cette page.

Enfin, n’hésitez pas à parcourir les grandes dates de l’histoire de la Petite Ceinture ferroviaire de Paris grâce à notre frise chronologique.

Rejoignez-nous et défendez avec nous l’ADN ferroviaire de la Petite Ceinture !

Laisser un commentaire