État de la PC – décembre 2023 : focus sur la station Maison Blanche (ligne 14) autour de la Petite Ceinture

Quels enjeux pour la Petite Ceinture ferroviaire de Paris en cette fin d’année 2023 ? Notre association revient sur différents points ayant fait l’actualité de la ligne au cours de ces derniers mois. Dans ce 2e article, retour sur la future station « Maison Blanche » de la ligne 14, dont la boîte-gare intègre d’ores et déjà un caisson ménagé spécifiquement pour le passage de la Petite Ceinture.

Les immenses travaux de construction de la nouvelle station Maison-Blanche de la ligne 14 touchent à leur fin. Point notable : le linéaire de la Petite Ceinture a été préservé, la ligne étant placée dans un « caisson » traversant la salle des échanges. Ce dernier était d’ailleurs visible depuis l’avenue d’Italie au début de l’année 2023 – et dans la vidéo ci-dessus.

La centrale à béton (dont l’installation avait entraîné la dépose des voies de la PC le long de la rue Régnault) a été retirée en octobre 2022. 

Pour mémoire, ce chantier prend place dans une zone particulièrement dense en termes de bâti (jusque R+36 avec la Tour Italie). La Petite Ceinture traverse l’Avenue d’Italie sur un axe est-ouest. La ligne 7 du métro, qui se dirige vers le Sud-Est, passe en-dessous de la PC. L’ouvrage, réalisé par l’entreprise Léon Grosse, devait donc prendre en compte l’ensemble de ces contraintes.

Petite Ceinture Maison Blanche ligne 14

Après une phase préparatoire réalisée entre 2016 et 2017, les travaux ont démarré en 2018, pour une durée initialement prévue de 56 mois. Pour mémoire, l’occupation provisoire de la Petite Ceinture au profit de la RATP pour la réalisation de la gare Maison-Blanche (Ligne 14 sud du Grand Paris Express) a été votée dans une délibération (2017 SG 32) adoptée en Conseil du 13e arrondissement le 11 septembre 2017.

Dans le cadre de la Convention de superposition d’affectation Sud signée le 19 décembre 2016 entre la Ville de Paris et SNCF Réseau, le volume réservé à la Petite Ceinture fait partie de l’ouvrage RATP mais continue d’appartenir à SNCF Réseau.

Une base-travaux a été installée début 2018 sur la plateforme de la Petite Ceinture par la RATP et la Société du Grand Paris. À cette fin, une portion comprise entre la rue de Patay et l’avenue d’Italie avait été déferrée en décembre 2017.

La surface occupée par la RATP est de 13 500 m², sur une surface totale de 29 000 m². En outre, une redevance de 15 €/m2 et par an a été demandée par SNCF pour les surfaces utilisées par la zone-chantier (et 1 €/m2 et par an pour les zones non-utilisées mais placées sous la responsabilité de la RATP).

Un temps envisagée, l’utilisation des emprises de la gare des Gobelins pour la base-travaux n’a pas été retenue.

À la fin des travaux de la station de la ligne 14, la voie de la Petite Ceinture doit ainsi être reposée par la RATP. Notre association se montrera particulièrement vigilante sur ce point.

Rejoignez-nous et défendez avec nous l’ADN ferroviaire de la Petite Ceinture !

Laisser un commentaire